GSM

Les aurores de soie du matin qui s'éveille, sous les palmes hâlées d'un jardin parfumé, le souffle de tes lèvres pendant mon lourd sommeil, tu murmures doucement au creux de mon oreille : "Ami, je suis heureuse, la vie n'est que merveille"... J'ouvre les yeux, te vois, mon coeur devient soleil. Des larmes de joie, qu'on ne peut réprimer, et je dis alors : "Soit donc heureuse enfin, jours d'or et de vermeil". Tu as quand même pensé à ton ancien ami, brisé par le chagrin, je suis ragaillardi. Ne me laisse jamais plus, si longtemps en errance. Enfin, je te bénis, mon amour, mon amie. 
 
Mais ce n'était qu'un rêve...
 
Autour de moi, le silence de la mort, m'envahit