GSM

Je n’ai pas dit un mot depuis longtemps, au sujet de ce qui se prépare sur la loi travail… Chacun sait qu’il ne s’agit pas de négociations et donc, que l’on ne peut absolument pas prévoir dans quel sens va pencher la balance… Bien que l’on s’en doute… Les spéculations vont bon train... Mais à quoi bon ?
Ces ‘conciliabules’ ont lieu partie prenante par partie prenante. Ce qui est dit aux uns, peut très bien être infirmé lors des discussions avec la partie adverse…
 
C’est aujourd’hui, dans quelques heures, que va se dévoiler le pot aux roses et encore, seulement, je suppose, dans ses grandes lignes. Le gouvernement de Macron, va-t-il présenter l’intégralité du texte, ou seulement une partie ? Les acteurs sociaux auront-ils le temps au cours de cette réunion de tout lire ? M’est avis que le Medef en sais bien plus sur l’intégralité de ce texte que les syndicats de salariés à ce sujet !
 
Ce n’est que des heures après cette réunion prestidigitatrice symbolique et surtout après le passage des ordonnances que nous saurons exactement à quelle sauce le peuple salarié du privé et plus particulièrement des activités de production et de construction va être mangé !
 
On sait qu’au niveau de certaines petites entreprises, les manœuvres ont déjà commencé bien avant la parution de cette loi et que toutes dispositions ont été prises depuis des semaines, pour influencer un par un, chacun de leurs salariés, sans aucun vote préconisé par la future loi, à la manière du servage préindustriel, sur la partie heures et salaires, et ceci en contradiction totale avec les accords de branches actuels de la législation actuelle… Disons qu’il s’agit d’une forme entreprenariale des ordonnances… Pourquoi certains entrepreneurs se gêneraient-il ? L’exemple vient d’en haut… Dès à présent nous pouvons dire que cette loi est déjà un piège à con, ‘en marche’ !
 
Il y a des naïfs qui vont prétendre que j’affabule ! Cela se passe actuellement ainsi dans la boite où travaille mon fils Toto, en dehors de toute législation ancienne ou à venir… Et certainement dans bien d’autres entreprises…