GSM

Pourquoi penser ? La terre est bien trop grande pour moi. Je pense à toi qui fut et sera toujours mon modèle. Tu sais je voulais ranger le garage et puis clac ! J’ai le dos bloqué avant de commencer. J’ai honte ! j’ai la haie à tailler qui pousse plus vite que moi… Je suis devenu faignant. Je n’ai plus de volonté. Est-ce que mes enfants auraient pensé à la fête des pères si leur mère ne leur en avait pas parlé ? Moi je n’y avais pas pensé, non plus, alors ?…
 
Tout est devenu une montagne devant moi… Je suis comme un handicapé avec ces 3 hernies discales… Et handicapé du raisonnement… Je suis seul dans une bulle où je n’entends que des brouhahas de paroles… J’ai marre de faire répéter, car je sais que ça n’est pas plaisant pour ceux qui ont à le faire… Alors je reste dans ma solitude. Je dis oui, quand il faudrait dire non ou inversement…
 
Je crois que vous m’aimez mes petits. Mais je n’ai pas su vous élever… J’ai peur pour votre avenir. Votre mère me bat froid aujourd’hui… Je n’ai pas de goût à rien…
 
Sans amour, la vie ne vaut rien… J’ai honte de t’avoir dit je t’aime hier soir, car tu ne m’as pas répondu, alors que tu ne dormais pas…
Oui j’ai honte de te donner mon amour gratuitement sans espoir de retour… Qu’est-ce que j’ai fait ? Justement rien ! Rien de ce qui fait qu’un homme est un homme ! La vie devrait s’arrêter quand on n’a plus de dignité, quand on n’a plus d’utilité…
 
Que puis-je faire pour Maman ? J’ai beaucoup cherché, mais je n’ai pas trouvé… Ma sœur a réussi à bloquer toute la mécanique… C’est sa méchanceté qui a gagné, elle nous a eus à l’usure… Et toi frérot, tu m’as laissé régler les problèmes tout seul quand je lui avais trouvé une maison de retraite… Ce serait à ton tour de trouver des solutions, mais tu préfères faire l’autruche…
 
J’ai démissionné de mon rôle avec toi, Kiki ! J’étais traumatisé parce que ta mère t’a révélé ton vrai père et on voit le résultat maintenant…
Et vous Toto et Nono, vous êtes bien plus proches de votre mère… Je ne suis que le Papa que l’on craint et que l’on respecte mais de qui on a honte, avec qui on ne veut pas s’afficher…
Je ne suis pas celui à qui on se confie, ni le complice de vos secrets… je ne suis donc rien…
 
Soleil ou pluie, rien ne change, seuls les jours défilent de plus en plus vite…
 
Mon nom : La femme dont je divorce veut le garder mais celle que je veux épouser n’en  veut pas ! Tu veux être incinérée, alors que je voulais que nous soyons enterrés l’un près de l’autre… Pourquoi vouloir t'épouser ? Par devoir, ce satané devoir...
 
Et ma mère qui est à 400 km de la tombe de Papa… si tu décèdes Maman, dans cette Lozère, comment vais-je financer ton rapatriement dans le lot et Garonne ? Parce que je crois que frère et sœur s’en foutront ! Et pourtant 59 ans de vie commune, je pense qu’il serait criminel que je te laisse enterrer loin de Poupa…