15 juin 2017

Tu es venue me voir

GSM

Heureuse m'as-tu dit et j'en suis bien content.
Je garderai l'idée, au plus profond de moi.
J'espère que tu seras, futur d'or et d'argent.
Je ne suis rien pour toi, pas été ton ami.
Tu ne reviendras pas, me raconter tes joies.
Je garderai pour moi,
Au secret de mon cœur, la personne passée, qui enchanta ma vie.
Je souffrirai pour moi,
Serai heureux pour toi.
Ainsi va donc la vie,
Aux cortèges de ténèbres, où la vie qui s'arrête, n'empêche que luise, le soleil de l'amour, sous un autre horizon. Aimer, c'est se taire et garder pour soi, les souffrances que l'on porte. Que l'enfant que l'on aime, soit heureux même sans nous. Le reste n'est que l'errance,
Le piège de la vie,
Qui attrape les cœurs et ne les lâche jamais...
 
Tu as semé en moi, le germe de la souffrance.
Il est lourd le fardeau, quand la peine est immense...
 

Mon cœur sera moins lourd, t'imaginant heureuse...

.

Posté par zalandeau à 09:41 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :