GSM

Qu’est-ce que j’ai honte, pourquoi ne suis-je pas intervenu ?... Quand ce type a tapé son gamin dans le dos (ma femme me l'a dit), j'avais entendu un grand bruit creux, j’étais horrifié !... Il l’a tapé, je ne l’ai pas regardé, encore tout pétrifié de ce grand coup qui pourrait démettre une vertèbre ou décoller un poumon… Un petit gamin de quoi ? 4 ou 5 ans, tout ça parce qu’il faisait un peu le singe par terre.
Puis, la colère montant, j’ai tendu le bras au-dessus de mon chariot, l'index accusateur… Ma femme qui a vu toute la scène m’a fait les gros yeux et m’a dit "Je fous le camp et je te parle plus !"... Alors je n’ai pas donné une correction à ce jeune père indigne… Pourtant qu’est-ce que j’aurais aimé lui écraser ses lunettes sur son nez… Je voulais toucher son épaule et qu’il se retourne… Je voulais lui dire "Hey le courageux, prends-toi en à un homme pour voir"… Est-ce que j’aurais frappé tout de suite, ou attendu qu’il fasse un geste menaçant ? Ce n’était pas déterminé… Quelle femme de merde ! Elle aurait honte de moi si je défendais cet innocent bambin !... Du coup c’est moi qui aie honte, c’est moi qui suis un lâche et c’est bien dur à porter !... La dernière fois que j'ai fait ça (rentrer dans le chou d'un mec), elle s'était barrée avec les mômes et je suis resté, vexé, complétement vexé, pendant que tout le monde se foutait de ma gueule, au lieu d'un soutien général envers moi contre une brute... Honte ou vexation ? J'ai préféré la honte, c'est moins visible...
 
 
Je crois que l’amour et le bonheur peuvent prolonger la vie… Mais cette haine, cette indifférence ne m’aident pas, en ce cas… J’ai l’impression de m’assécher, comme une plante qui n’est pas arrosée… C’est vrai que dans les périodes où elle est gentille, je suis si heureux, que je crois toute rémission possible… Heureusement que j’ai mes fils ! Mais il est difficile de communiquer !... J’ai beau leur dire que je les aime, leur pudeur les éloigne… Nono est le plus difficile des deux pour entamer une discussion ou même un monologue… Mais Nono est celui qui vient m’embrasser le matin et le soir ! Et ça, c’est un pur bonheur !... Toto est renfermé ! Il ne me dit pas souvent merci, pourtant il sait demander… Je me dis que les demandes de Toto sont une communication avec moi… Il est renfermé, mais sait m’écouter et cela nous rapproche…
 
 
J’aimerais tant que notre solidarité redresse notre pays… Il y a eu un mouvement ce mois d’octobre… Mais est-ce l’union provisoire d’intérêts personnels étriqués ? Je crois bien, hélas... Il est vrai que je ne me sentais pas toujours à ma place dans ces manifs, mais je me suis forcé… Il y a quand même une sorte de conscience collective qui s’est réveillée… Mais va-t-elle se rendormir ? En deux ans, les Français oublient vite… Je rêve trop d’une assemblée constituante… Je souhaite trop un Directoire provisoire et un tribunal exceptionnel !... Et pourtant, il faut que les Français se battent avec les mêmes armes que cette droite inique et calculatrice !... Contre leur ruse, il faut être plus rusé encore ! Contre les forces réactionnaires qui leurs resteront fidèles, il faudra détourner des haines et utiliser des procédés pas plus avouables que les leurs… Mais la gauche est en général si naïve, si dans les nuages et si mauvaise à tout !...
 
 
La Toussaint ? Et alors ?... Je pense à mon père si souvent dans l’année !... Je n’ai pas besoin de cette date pour pleurer en pensant à ce Papa si formidable !... Et même, ma Moumouse, si loin d’ici, qui ne demande rien, j’y pense aussi ! Elle a tout donné à ses enfants : La vie, son amour, sa bonté et je ne peux rien faire, rien !…Orphelin, lui, s’est forgé tout seul !... Il a tant souffert, mais n’a pas reproduit sur ses enfants ce qu’il avait subi, comme beaucoup de tarés !... Il m’a forgé aussi, par son exemple !... Je serais si content de le revoir ! Je pense de plus en plus que c’est possible, même si tous ces infidèles pensent orgueilleusement qu’ils sont des êtres suprêmes, exclusifs et qu’après eux il n’y a plus rien !...