16 mai 2017

Chronique sur le monde - Quand on nous parle de l’Iran…

GSM

Ecrit en 2013
 
Quand on nous parle de l’Iran, c’est toujours pour décrire un de ces pays de « l’axe du mal »… C’est toujours pour nous conditionner à une vision négative de ce grand pays, plus conforme à nos intérêts géostratégiques, énergétiques et surtout aux intérêts financiers des multinationales pétrolières.
 
Je ne raconterais pas l’histoire de ce pays, car je ne suis pas historien… Il est facile de se procurer l’histoire complète de ce pays…
 
L’histoire de l’Iran c’est un peu l’histoire de la France qui s’est libérée du joug qui pesait sur elle dans les soubresauts d’une révolution qui s’achève… Cette révolution aura duré beaucoup plus longtemps, car ses richesses pétrolières en font un pays très convoité et exacerbent toutes les tensions.
L’occident  et particulièrement les états unis, prenant la succession de l’empire Britannique, a organisé coups d’états, restaurations et destitutions au gré de ses intérêts et a même fomenté avec Saddam Hussein la guerre de 8 ans contre l’Iran, comme on joue au Domino, au fils des retournements d’alliances…
 
Malgré cela le peuple Iranien tient le coup dans cette tourmente, conscient de son existence et de sa volonté d’être…
 
L’élection présidentielle vraisemblablement truquée (?) à laquelle nous avons assisté en 2009 est le soubresaut d’un régime radical, pas si islamiste que ce qu’on nous dit, mais dont une grande partie du peuple et en particulier les jeunes ne veulent plus… Une aspiration à plus de « normalité »…
Ce bras de fer dans les rues de Téhéran, qui advint à point nommé avec le rapprochement que le président Obama voudrait réaliser avec ce grand pays, pourrait enfin retourner la situation de ce Moyen-Orient si controversé…
Nous sommes à un tournant de l'histoire. Nous y assistons en direct. Un pays qui veut changer de dirigeant et qui vient d'y parvenir… Un occident qui pourrait coopérer avec cette région du monde au lieu de la coloniser et la mettre à feu et à sang… Un islam Chiite beaucoup plus fréquentable que l'islam Sunnite, pourrait être un allié contre le fanatisme des salafistes d'Al-Qaïda et contre un sionisme qui s'écroulerait, faute de supporters, dans la mesure ou l'occident parviendrait à sortir du joug du lobby sioniste (ce qui n'est pas évident)… C'est là un extrême de ce qui pourrait arriver de mieux, mais cela est possible… (Le pire dans l'autre sens est également envisageable, mais je préfère rester sur cet espoir)…
 
Oui, ce que nous vivons actuellement est un de ces moments palpitants de l’histoire, qui devrait faire réveiller nos consciences sur ce qu’est la volonté politique d’un peuple lorsqu’il veut se libérer d’un oppresseur et se ranger dans la modernité. Rien n’est impossible, encore faut-il le vouloir !…
 
Nous avons eu ça chez nous (un oppresseur), sauf qu’il n’avait pas de pétrole et même pas de bonnes idées…

Posté par zalandeau à 09:52 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :