GSM

La droite Française et singulièrement l’UMP (ou LR) est un rassemblement de différentes sensibilités politiques, avec des idées diverses comme le profit, l’individualisme, la libre entreprise, la réussite, le travail. Mais certains (oserais-je dire beaucoup) ont en commun un sentiment de supériorité. « La gauche c’est des faignants, des grévistes, etc… », ce en quoi, ils ont parfois raison... Ils se définissent donc comme les seuls assez courageux pour avoir le droit de gagner leur vie (fut-ce pour certains par des moyens pas forcément très clairs). Et pourtant, tous ne sont pas des cadors au travail et quelques uns ont carrément du poil dans les mains. Mais c'est ainsi…
Cependant, depuis maintenant de nombreuses années, le phénomène élitiste a essaimé le même mouvement de pensée dans des milieux qui se disent de gauche. J'ai souvent entendu des bobos de gauche affirmer le même mépris pour ces "faignants" qui vivent à "leurs" crochets... Comme quoi... c’est davantage une question d’égo que de positionnement sur le spectre politique.
 
J’ai un beauf dans ma famille, qui avait réussi par sa force de travail et sa compétence à devenir un petit chef dans une entreprise privée. Il habite dans une ville fortement UMP, histoire d’être avec les siens : Ceux qui gagnent « correctement » leur vie avec leur travail…
Il déclarait à tout bout de champ « les chômeurs sont tous des faignants, on ne devrait pas les indemniser, etc, etc… ».
 
Un jour, il y a une quinzaine d’années environ, l’entreprise qui l’employait fit faillite et il se retrouva pour la première fois de sa vie, chômeur…
Il a fortement mal vécu cette période, d’autant plus que malgré ses recherches, il est resté très longtemps dans cette situation qui l’a rendu dépressif…
Il a eu beaucoup de temps pour côtoyer d’autres gens à l’ANPE (ça s’appelait encore comme ça à l’époque) et a bien compris qui étaient ces gens et ce qu’ils vivaient au quotidien, comme lui…
 
A cette époque, il a avoué avoir découvert que les chômeurs n’étaient pas que des faignants, mais des gens souvent courageux, travailleurs, mais qui n’avaient pas eu de chance à un moment donné et que ce sort était injuste…
 
Un an après, (c'est long un an de stress quotidien), après moult lettres, rendez-vous infructueux, stages de recyclages, il retrouvait un emploi, d’un niveau plus bas qu’avant, mais l’essentiel était atteint.
 
Quelques années plus tard, ayant progressé dans son emploi, il traitait à nouveau les chômeurs de faignants, sans modération, sans exception, sans nuance… Cherchez l'erreur !
 
C’est pour cela que la droite existera toujours. Mémoire défaillante, auto-flagornerie, besoin d’appartenir à la classe supérieure, même quand financièrement ce n’est pas le cas. Autant de bataillons de gens ordinaires qui renforcent et soutiennent sans souvent le savoir les libéraux et les affairistes d’une certaine droite mondialiste…
La cohésion de l’UMP, c’est son besoin d’appartenance à un clan d’élite, son besoin de croire à des intérêts communs, qui sont souvent imaginaires, alors qu’en majorité ces gens sont seulement des individualistes…
 
La cohésion des bobos de gauche, c’est leur besoin d’appartenir à un clan des privilèges qu’ils croient mérités et dont ils croient qu’ils leur sont dus…
 
Actuellement l’individualisme carnassier de leurs dirigeants est tel, la situation économique est si mauvaise, qu’elle touche les sympathisants les plus modestes de la droite comme de la gauche, qui ne sont plus si certains d’appartenir à cette caste dont les préoccupations sont si différentes des leurs…
La division, l’incertitude, le doute s’installe parmi les militants de base et parmi l’électorat non encarté de l’UMP (LR), ainsi que des socialistes libéraux. Ils se dispersent parfois lors des élections… Mais pour combien de temps ?
 
Si la tempête dans ces partis prend un jour fin, si les clans dirigeants redonnent une perspective d’utilité sociale à leurs sympathisants, il y a gros à parier que la vanité reprenne le dessus sur le doute et tel un aimant les fasse revenir dans leur fantasme de classe dominante…
 
NB : Je ferais probablement prochainement, un article sur les Bobos (de gauche), qui sont plus hypocrites que la droite, puisqu'ils se prétendent de gauche...