GSM

Quelle est la différence entre un homme politique et un être humain normal lambda ?
 
Je vais me prendre pour exemple de citoyen lambda. Je ne sais pas si je suis représentatif, mais au moins je connais bien l'exemple en question...
 
Si je dis je vais faire telle chose et bien, je la fais.
 
L'homme politique (homo politicus machiavelus escrocus vulgaris) dit "Je vais faire telle chose". Il ne la fait pas forcément.
 
Entre le discours et la pensée de ce personnage, il y a une distorsion énorme...
La politique est l'art de faire croire. C'est la parole au service du mensonge.
 
Parfois, les hommes politiques font ce qu'ils disent...
 
Alors, comment savoir, puisqu'on ne peut pas encore lire dans les pensées, si les choses dites seront faites ?
 
Bien entendu, seule l'action de l'homme politique permet de savoir quels sont les idées qu'il mettra en pratique et celles qu'il trahira. Mais on ne le sait qu'à postériori.A moins de l'avoir déjà vu à l’œuvre.
 
Il y a des hommes politiques qui ont toujours promis et jamais rien fait. Pour ceux-là, il faut être bien idiot de les croire.
 
Pour les autres, il faut avoir le catalogue des promesses et des actions déjà menées, comparer, et l'on peut ainsi savoir quels types de promesses ils tiendront.
 
Quand on n'a pas de données d'actions disponibles, il faut regarder le comportement de l'homo politicus. Souvent, des petits riens trahissent des traits de caractère que le bonhomme tient à cacher. Des attitudes, des fréquentations, des inclinations permettent de voir vers où son coeur va et partant pour qui sera destiné son intérêt et ses actions.
 
J'avais appliqué cette méthode à Nicolaï 1er, roi élu des Français, pendant la campagne.
C'est pour cela que je n'avais pas craqué aux chants des sirènes que distillait sa voix.
Concernant Flamby 1er, je savais, bien qu'il eut éludé la question pendant sa campagne, qu'il tenterait de réduire la dette statiquement, parce qu'il avait tout du petit comptable domestique. Je savais aussi qu'il était plutôt mou et indécis, javais eu le temps de le connaitre sur ce plan. Mais c'est dans son action du type "inaction", que j'ai découvert qu'il n'avait aucune vision dynamique de ce problème ni d'aucun autre d'ailleurs...