04 janvier 2017

Extrait de mon journal du 2007-04-28 - 13:06:02

GSM

28 avril 2007. Je perds la mémoire...

 
Je viens de me rendre compte depuis une semaine, que j'oublie tout. Dans ma nouvelle mission, la personne que je dois remplacer me dit à tout propos, "je vous l'ai déjà dit". Je pensais qu'elle bluffait depuis 3 semaines.
 
Or cette semaine, j'ai eu la preuve par deux fois que cette personne dit bien la vérité : Je l'avais écrit sur mon cahier.
J'ai toujours écrit les choses, mais le fait de les écrire me faisait retenir.
Mais depuis le début de la mission, pour chaque chose dont cette personne me dit : "je vous l'ai déjà dit", je ne me souviens ni des réponses, ni d'avoir même abordé le sujet. Et quand elle tente de me remémorer ce qu'elle m'a dit, je n'en ai pas le moindre souvenir...
Pareil pour l'exécution de tâches simples : J'ai mis une après midi pour remplir 15 cases sur excel.
C'est donc depuis ma reprise de travail, après mon A.T. (Arrêt de travail), que j'ai ces pertes de mémoires. Mais je ne m'en suis pas rendu compte, parce que justement j'oublie tout.
Et donc, je ne peux pas me souvenir de ce que j'ai oublié.
Il m'a fallu un effort d'intelligence et des preuves écrites, pour commencer à réaliser cet état de fait.
Je suis allé voir ma belle-nièce, qui est médecin en Neurologie à la Pitié salpêtrière et on a commencé les nouveaux examens : sang, Rendez-vous IRM, etc...
Pistes recherchées :
-    La forte tension pendant 2 semaines a t-elle endommagé mon cerveau ?
-    Les effets secondaires du Nisis (contre l'hypertension) sont mal connus, y a t-il des dégâts collatéraux ?
 
Ce qui me gênerait, serait que le client dise à mon patron "vous nous avez envoyé un débile mental, un idiot, un abruti qui ne comprend rien..."
Alors j'en ai parlé à mon supérieur, qui m'a rassuré "Ce n'est rien ça va passer". Qu'est-ce qu'il en sait le bougre ?
 
NDLA : Peu après, ma belle-nièce m'avait envoyé une ordonnance. J'étais allé à Paris faire une EEG. Le résultat est un fonctionnement anormal et très lent de la partie du lobe temporal gauche, où siègent les fonctions cognitives... il n'y a eu aucune amélioration. La thèse de l'AVC (par épanchement de sang) est la présomption la plus plausible, d'après le rapport du médecin spécialiste... Les autres examens IRM, scintigraphie et tout le toutim, permettant de visualiser des dégâts dans le cerveau étaient à venir...

Posté par zalandeau à 09:09 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :