GSMNDLA : Cette fin en 3 épisodes de l'histoire du Castel de Montlhéry, que j'ai déjà publiée début 2017, retrouvera sa place après toute la saga de cette forteresse, cette fois-ci dans le bon ordre...

Charles, Comte de Charolais, suspectoit de plus le Roy Louis XI, d’avoir hourdi deux tentatives d’assassinat à son égard en 1462 et 1464… Les relations estoient alors fort explosives et l’armée Bourguignonne, fort puissante…
Par ailleurs, le Duc de Bretagne, François II étoit grandement humilié par les nouvelles procédures d’hommage, mises en place par le Roy. Il décidoit alors de sauver son honneur en s’opposant.
Les ligueurs sous prétexte de défense des biens du peuple étoient en fait guidés par leurs interests personnels. Ils mirent à leur teste le jeune frère du Roy, Charles, Duc de Berry, avec le dessein de renverser Louis XI, ou pire encore…
Louis XI qui avoit affaibli son armée, mit un an à faire remonter les effectifs à 1765 lances.
 
La ligue tenta de s’emparer de Lyon… Le Roy assiègeoit alors Partenay qui se rendit sans résistance, puis faisoit campagne en Bourbonnais.
Charles, Comte de Charolais à la tête d’une puissant armée marchoit sur la Picardie, puis se diriga sur Paris. Les Parisiens résistèrent. Il attendit le renfort du Duc de Bretagne, dont la troupe restoit l’arme aux pieds faute de paiement…
Le 13 Juillet 1465, les Bretons remis en marche, étoient à Chateaudun  pendant que Charles avoit traversé la Seine à Saint-Cloud.
 
Le 15 juillet, le Comte de Charolais se dirigeoit sur Montlhéry, espérant y faire jonction avec les Bretons. Il faisoit installer ses chariots à Longjumeau et envoya une troupe d’avant-garde dans le bourg de Montlhéry, commandée par le Comte de Saint Pol.
Le Castel étoit tenu par de fidesles gardes de l’armée Royale…

Des éclaireurs de Saint Pol repèrèrent à la nuit tombée, l’armée Royale à Châtres (Arpajon)…