28 octobre 2016

Hélas, la démocratie, c’est aussi les voisins…

GSM

Hier, nous avons discuté avec nos voisins (NDLA : c'était en 2013, du temps où nous leur causions encore). Le sujet était le mot de la mairie nous informant que notre responsabilité était pleine et entière pour la partie du branchement d’eau situé sur notre propriété et que tout dégât nous serait facturé sauf à prouver par l’utilisateur que le service des eaux est responsable…
 
D’abord ils nous ont dit ne pas lire tout ce qu’on leur mettait dans la boite aux lettres... C'est vrai quoi, c'est mieux quand on fait l'autruche ! Pourquoi n'y a-t-on pas pensé avant ???
 
Ensuite lorsqu’ils se sont donnés le mal de comprendre, je leur ai expliqué que la loi s’appuie sur le règlement des eaux de 1927, que la jurisprudence toujours appliquée depuis en la matière, était claire :
 
1°) La partie de branchement des eaux (c’est également valable pour l’électricité), située dans le domaine privé, de la rue jusqu’au compteur inclus, bien qu’appartenant au propriétaire, est et reste à la charge et de la responsabilité pleine et entière du service des eaux (ou d'électricité)…
 2°) En cas de dégât, le service des eaux doit réparer sans incidence pécuniaire pour le propriétaire, sauf, à charge pour le service des eaux d’apporter la preuve de la responsabilité de l’utilisateur (L'inverse de ce que prétend la Mairie).
3°) Même en cas de dégât par le gel, sur ladite portion du branchement, la responsabilité du service des eaux est totale, ce service étant détenteur du savoir technique, installateur du branchement et donc ne saurait incriminer un particulier qui est un non-sachant en la matière…
4°) Toutes clauses contraires qui seraient écrites par un service des eaux seraient des clauses léonines, réputées non-écrites et par conséquent illégales. Ce sont des clauses abusives…
 
Bon ! Il est bien entendu que m’adressant à des « Français moyens », j’ai expliqué les choses en me gardant de citer des mots comme « léonine », qu’ils auraient pris pour la référence au prénom d’une personne absente. J’ai expliqué les choses le plus simplement possible. « Moi y’en a expliquer toi … Trop dur ?... Moi Tarzan, toi Jane !... Là ça va ?... ».
 
Enfin bref, après avoir expliqué plusieurs fois, à chaque fois, le voisin (ex-délégué syndical et ex-conseiller municipal !!!...) et sa compagne ont conclu « De toute façon, on perdra toujours, c’est eux qui font les lois !!! »…
 
Voilà ! Ce sont des gens qui vont voter aux prochaines élections. Des gens comme tous les autres. Des gens ordinaires…
 
Dans le même bateau, avec des gens qui rament dans tous les sens, parce qu’ils ne comprennent pas ce qui se passe…
 
Oui ce soir, je suis consterné par le résultat des votes quels qu’ils soient (passés et à venir) et je comprends enfin la dilapidation de nos impôts locaux en travaux aussi "pharaoniquement" mégalomanes qu'inutiles par "notre" Maire élu et soutenu par de tels abrutis ! L’imbécilité contribuera à nous faire perdre, comme l’imbécilité a permis Napoléon, Hitler, Mussolini, Sarkozy…

Posté par zalandeau à 10:52 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :