15 octobre 2016

Mémoires et radotages (70) – Pawn stars – la surenchère politique

GSM

La politique pue vraiment la merde !
 
Ces jours derniers,  sort un bouquin de merde sur les confidences du capitaine de pédalo, avec des réflexions de merde qui foutent un émoi dans toute la population institutionnelle… Il a laissé passer, qui ne dit mot consent... Qu’est-ce qu’il ne ferait pas pour essayer de se montrer sous un autre jour, pour essayer d’accrocher les électeurs qui votent pour autrui ? (Au risque de perdre ceux qui lui sont encore fidèles)...
 
Evidemment je n’ai pu échapper jeudi 13 octobre 2016 au 1er round du match primaire du cartel des droites…
Sept candidats… Concours de marchand de tapis « J’i li pli jouli tapis, mo zami », « Moi li mien i li di millère qualiti ».
27 milliards, 30 milliards, 100 milliards, qui dit mieux ?
C’est à celui qui rasera gratis ! Et vas-y, des propositions les plus démago pour ceux qui veulent rassembler leur camp, ou des offres un peu moins disproportionnées pour ceux qui veulent mordre dans l’électorat un peu gauchisant, histoire d’anticiper la présidentielle !
 
Je rappelle qu’il y avait dans le temps de 2007 à 2012, le petit agité… Et bien hier, il y avait « le petit agité 2, le retour »… Rebelote !
Il devait avoir des puces, ou une grosse envie de pisser, parce qu’il s’agitait en tous sens, se dandinait, avait des tics de visage, des tics d’épaules… Il montrait une tension maximale. Si on avait pu mesurer sa pression interne… Je crois qu’il était au bord de l’explosion…
Grrrr, être à l’académie des 7, quel déshonneur, pour un être à l’égo si démesuré !
Il n’a vraiment pas changé… Même ses anciennes propositions (celles qui avaient été désastreuse) étaient de retour !
Un message d’un téléspectateur l’a mis devant ses contradictions au sujet du résultat du référendum de 2005 piétiné par lui alors qu’il ose promouvoir le référendum comme panacée pour un nouveau règne… Et bien il a répondu à coté… C’est tellement facile de s’esquiver… Et y’a pas un con de journaliste qui lui aurait dit « Vous n’avez pas répondu à la question »… Noooonn ! Des fois qu’il gagnerait l’année prochaine, il vaut mieux être prudent…
J’espère que les spectateurs auront relevé son éternelle mauvaise foi mâtinée de populisme à deux balles…
 
Et puis y’en a un qui m’a surpris agréablement. Je fais en effet partie de ces 2% qui ont préféré un certain J.F. Poisson… On se demande vraiment ce qu’il fout avec toute cette bande d’olibrius ce soir-là !
 
J’espère que petit Poisson deviendra grand !
 
Nous voici donc de plain-pied, dans cette foire aux promesses qui ne seront pas tenues, pas tenables, et qui n’engageront que les couillons qui y auront cru… Un nouvel épisode de « Les baisés, comptez-vous ! »…
 
Spectacle affligeant et pire, désespérant !

Posté par zalandeau à 09:34 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :