05 septembre 2016

Les prémices de l’apocalypse

GSM

C'était en 2011...
 
Je publie dans le blog sur lequel je suis à l’instant où j’écris. Il n’y a pas d’unité de thème, pas de préméditation... De quoi vais-je parler ? Je ne sais pas encore. Je pose mes mains sur le clavier, et ???
 
DSK reviendrait dimanche, DSK ceci, DSK cela… Enfin bref, DSK superstar. Le détraqué sexuel est porté aux nues, de la même façon que cet escroc de Tapie l’a été et l’est toujours…
Aubry ose dire de DSK qu’il est innocenté, Lang, Fabius et d’autres tirent à boulets rouges sur Rocard, le seul qui ait le courage de dire la vérité sur DSK…
 
Quelle étrange société où l’on porte en triomphe le vice, le crime, le délit !
Quelle étrange société où l’on parle à peine de ceux qui plongent au risque de leur vie pour sauver quelqu’un de la noyade !
Quelle étrange société où l’on n’apprend plus la morale, le bien, le mal !
Quelle étrange société où on laisse les gens sans travail, sans ressource et sans espérance…
Et l’on s’étonne de l’explosion d’une délinquance débridée, alors que l’on ne punit plus en fonction de la gravité des actes, mais en vertu de critères « sociaux »,  que l’on ne récompense plus suivant les mérites et que les personnalités montrent sans vergogne, les plus mauvais exemples…
 
Les gens déboussolés, ne croient plus en rien, n’ont plus d’espoir…
 
N’est-ce pas cela, la décadence ? Ne sont-ce pas là, les signes de la fin d’une culture, la fin d’une société, la fin d’une démocratie, la fin d’une civilisation ?

Posté par zalandeau à 10:10 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :