GSM

J'exprimais mon étonnement dans "Mémoires et radotages (54)" traitant de l’attentat de Nice, à propos de la curieuse façon qu’avaient l’état et les pouvoirs régaliens Français, d’essayer avant toute autre pensée, action ou intention, de répertorier éventuellement l’acte barbare commis en crime "ordinaire". Je les soupçonnais de vouloir ainsi dégager leur responsabilité, sans avoir à tirer des leçons sur les actions à mener…
 
Et bien concernant l’attentat de Munich dans la grande surface, les Teutons l’ont fait ! Plus forts que nous ces Allemands ! Ce n’est pas un attentat terroriste !...
 
La solution était pourtant sous nos yeux. C’était simple ! Pas d’appellation d’origine contrôlée et il n’y a plus d’attentat, aucune barbarie, aucune polémique, aucune panique, aucun motif de discussion… Ce n’est plus qu’un crime de droit commun, un non événement en quelque sorte !
Munichois, vous avez rêvé ! C’était une arme factice et les morts se relèvent à l’entracte !
 
C’est en fait la solution que l’état Français aurait du adopter dès l’affaire Mérah ! Nous aurions ainsi eu des crimes de déséquilibrés, de criminels ordinaires, de psychopathes, de tueurs en série, allant du coup de couteau à un policier ou à des soldats en patrouille, jusqu’à des multi crimes au Bataclan ou à Nice (Ah ces d’jeuns, qu’ils sont excessifs dans leurs règlements de comptes !)… Mais ç’aurait été la faute à pas de chance, au lieu d’une volonté criminelle internationale… Cela aurait légèrement augmenté la statistique des crimes de droit commun, mais comme ce nombre se manipule très bien par les pouvoirs publics, (tant la gomme est un outil puissant entre leurs mains), ce n’est même pas certain…
 
Cette hypocrisie Allemande qui consiste à faire l’autruche est peut-être le moyen le plus sur pour ne pas bouleverser les équilibres économiques en augmentant bêtement les budgets des organismes de sécurité ? Va savoir ?
 
A moins que suprême astuce manipulatrice des dirigeants Allemands : Ils vont priver l’EI de ses victoires en niant les faits !... J’imagine Abou Bakr al-Baghdadi en train de manger son chapeau (turban), de piquer des colères, de pleurer « Ils m’ont piqué mes victoires ! Ouinnnnn ! »… Serait-ce alors, le bon moyen de l’écoeurer et de lui donner envie de changer de métier pour se reconvertir dans les œuvres charitables ?
 
Trop forts, les Allemands !
 
Mais tous ces Munichois, très choqués, ces traumatismes, cette ‘terrorisation’ engendrée ?
Je crois que pour que cette nouvelle politique Teutonne fonctionne pleinement, il y aurait lieu pour la prochaine fois, d’interdire la retransmission télévisuelle ainsi que les éditoriaux en première page en obligeant les médias à reléguer ces attentats dans la rubrique ‘chiens écrasés’, ou même simplement dans la chronique nécrologique…
 
Après tout que se passait-il en Allemagne en 1943 alors que les troupes du Reich subissaient de cinglantes défaites en Afrique du nord et sur le front de l’est ? La propagande parlait de victorieuse défense élastique de la Wehrmacht et de contre attaques fulgurantes… N’est-ce pas un bon moyen de tenter de remonter le moral des citoyens ?
 
Il vaut toujours mieux montrer les morts de l’ennemi que nos propres pertes ! Nous avons peut-être affaire à un début de censure de désinformation, habituel aux périodes de guerre…
 
On sait bien que chez nous, il y a des affaires de crimes de sang qui sont pudiquement passées dans les faits divers alors que… il y avait un contexte terroriste dans les motivations des criminels…
 
D’ailleurs, en France, ce Mohammed B. (moi, je croyais bêtement que c’était un de ces putains de suédois qui avait fait le coup, mais non !), celui qui a poignardé une mère et ses trois filles à la Garde-Colombe dans les Hautes-Alpes… Va savoir si ce n’est pas encore un de ces terroristes dont on camoufle intentionnellement les motivations, lequel peut-être maladroit dans l'action et peut-être mal à l’aise devant le sang, se serait en plus déballonné au dernier moment devant ses responsabilités et aurait préféré un petit séjour psychiatrique qu’un hara-kiri douloureux et définitif ?... Tous les terroristes ne sont pas surdoués…
 
« La fusillade de Munich n’a rien à voir avec le terrorisme » : Plus c’est gros, plus ça passe ! On nous prend pour des cons… Et ils ont raison, parce qu’il y en a certains qui vont gober cela !