GSMEcrit le 23 mai 2016

La ‘débandade CGTiste’, ai-je dit précédemment… dans le cadre de sa capacité à mobiliser les gens… Il est vrai qu’au sujet de cette loi, ils veulent aller jusqu’au bout, c'est-à-dire jusqu’à l’abrogation totale de la loi… C'est-à-dire ne rien changer… l’immobilisme… au lieu de proposer autre chose... Ah si ! Ils proposent les 32 heures ! N'importe quoi, ces débiles mentaux ! Ils proposeraient de l'essence pour éteindre le feu !  Ils sont jusqu’au-boutistes et cela est très mal perçu par nombre de leurs sympathisants…
 
J’ai d’ailleurs évoqué leur affiche anti-flic, de très mauvais goût, qui les rend suspect d’extrémisme syndical…
 
Par contre, il n’y a pas de débandade quand il s’agit pour cette centrale de bloquer des dépôts de carburants, d’empêcher la circulation et l’approvisionnement… Evidemment, ce sont les seuls encartés purs et durs qui, en groupuscules bloquent ces établissements, sans avoir recours aux sympathisants… Cette attitude de prise en otage des usagers par une minorité, relève plus de procédés de voyous que de défense des salariés…
 
Qu’ils aillent bloquer les ministères, Matignon, l’Élysée… ou ce qu’ils veulent, à condition qu’ils s’en prennent à ceux qui leur font du mal… Beaucoup de gens, n'approuvant pas cette loi, seraient prêts à les soutenir... Mais pas dans des conditions pareilles ! Comment croire qu’ils veuillent défendre une grande partie des Français, quand ils les emmerdent pareillement ?
 
C’est pourquoi je n’ai jamais pu saquer la Confédération Générale Terroriste…