GSMEcrit le 17 février 2016

 

Je reviens sur cette gauche incompréhensible… Une bonne partie a basculé vers le néolibéralisme, le reste, verts compris, est dans une attitude bloquée du genre "anticapitalisme primaire"… Il en est (ce reste de gauche), soit à l’internationale, soit à la primauté de la nature sur l’homme… C'est-à-dire des attitudes de pensées dogmatiques totalement inadaptées aux réalités quotidiennes, ni aux nouveaux défis que nous devons maintenant relever… Je ne veux pas parler de la mondialisation, qu’ils combattent violemment sur le seul chapitre de la lutte des classes et plutôt faiblement sur la concurrence internationale déloyale , mais de l’invasion de la barbarie rétrograde de l’extrémisme islamique, pour laquelle ils sont totalement muets…
 
Sous prétexte d'antiracisme, il est de bon ton de ne pas attaquer les dérives sociétales anti-laïques, l’asservissement violent des citoyens à une pseudo-religion, que les radicaux islamistes déploient au vu et au su de tous, sans aucune réaction de la société, ni des partis politiques traditionnels…
 
Car, il faut bien prendre conscience que nous avons deux périls mondiaux maintenant : Le capitalisme extrême d’un coté, l’islam radical de l’autre…
Que la droite classique ainsi la gauche bobo nient le problème capitaliste, nous le comprenons bien, car nous connaissons bien leurs motivations intéressées depuis fort longtemps…
Mais que les ultragauches et les verts nient le problème islamiste, ça, j’ai du mal à comprendre… Ces gens, qui sont censés lutter pour les droits de l’homme (et de la femme), pour la liberté et l’égalité, pour la protection des faibles et des opprimés, ne savent pas modifier leur logiciel… et ne savent pas y ajouter ce nouveau péril islamique qui est de loin le pire fléau que nous ayons connu depuis Hitler et Staline…
 
Tout se passe comme si ces gauchistes n’étaient programmés que par le marxisme et non par le bien public…
 
Manque de clairvoyance ? Cécité ? Peur de passer pour xénophobes ?
 
Il n’y a aucune xénophobie à défendre les valeurs de notre république, à protéger la liberté des femmes et la liberté tout court ! Attaquer un dogme et des actes barbares n’est aucunement une attitude tournée contre une ethnie…
 
Peut-on laisser asservir des femmes, des hommes, tuer des « incroyants » ?
 
Quand les gauchistes vont-ils commencer à se remuer contre l’intégrisme au lieu de se comporter comme des complices ?